Toward the Future • Vers l’avenir

MARKER 12 • PANNEAU COMMÉMORATIF 12

Overview

“At the risk of being melodramatic, one can imagine the reflections of the sun in the early morning mist, the grey days and in the high noon. The tower will be an emblazoned symbol of hope with its striking appearance growing from Fort Needham, with its bells ringing out across the city tolling for the first time visibly and audibly to its residents below and in Dartmouth, a reminder of the paths we have travelled since that awful day, and how we have got to where we are now.”
 Keith Graham, Architect
1984

« Au risque de donner dans le mélodrame, on peut imaginer les reflets du soleil dans le brouillard matinal lors de jours gris et à midi. Avec sa silhouette imposante dépassant celle du Fort Needham et ses cloches retentissant dans toute la ville, sonnant pour la première fois de façon visible et audible pour les résidents ici et à Dartmouth, la tour sera un symbole empreint d’espoir et un rappel du chemin que nous avons parcouru depuis cet affreux jour, et des mis en œuvre pour arriver là où nous sommes aujourd’hui. »
Keith Graham, architecte 
1984

The Memorial Bell Tower overlooks the harbour and the site of Pier 6, where the Mont Blanc exploded that fateful winter morning in 1917. Its carillon bells ring daily in memory of all those who suffered because of the blast—the thousands who lost life or limb, loved ones, homes and possessions, and those who survived and rebuilt in the years that followed.

La Memorial Bell Tower surplombe le port et le site du Quai no 6 où le Mont-Blanc a explosé en ce matin d’hiver fatidique de 1917. Son carillon sonne quotidiennement à la mémoire de tous ceux qui ont souffert de l’explosion, des milliers de personnes qui ont perdu la vie ou leur intégrité corporelle, des proches, des demeures et des possessions, et de ceux qui ont survécu et reconstruit les lieux dans les années qui ont suivi.

Image 1 The Memorial Bell Tower Today 72
The Memorial Bell Tower today, Photo Credit: Kellie McIvor

Designed by architect Keith Graham, the tower was built in 1985 using hydrostone: the same material used after the explosion to reconstruct much of the city’s north end.

Conçue par l’architecte Keith Graham, la tour a été construite en 1985 à l’aide de blocs de béton avec finition de granit concassé préfabriqués appelés « hydrostone », le même matériau utilisé après l’explosion pour reconstruire en grande partie le quartier North End de la ville.

2 Pier 6 After The Explosion Ô Çö Mma Mp207 1 184 47 N 14020 72
Explosion site near Pier 6, looking up toward the Richmond area—Maritime Museum of the Atlantic, MP207.1.184/47_N-14020

The hill at Fort Needham was one of the best places to watch the drama in the harbour unfold. Although high enough to escape the worst of the blast, many who stood here were injured when the burning ship exploded.

La colline au Fort Needham était l’un des meilleurs endroits d’où observer le déroulement du drame dans le port. Bien qu’elle ait été assez haute pour échapper au gros de la déflagration, plusieurs personnes debout sur cette colline ont été blessées lors de l’explosion du navire en flammes.

Image 3 Young Barbara Orr— Maritime Museum Of The Atlantic Janet Kitz Collection
Young Barbara Orr—Maritime Museum of the Atlantic, Janet Kitz Collection

The tower’s bells once rang from the belfry of the United Memorial Church, built in 1920 to replace two destroyed churches. Survivor Barbara Orr donated the bells in memory of her mother, father, and five siblings—all of whom perished in the explosion.


Les cloches de la tour sonnaient jadis depuis le beffroi de l’église United Memorial construite en 1920 pour remplacer deux églises détruites. La survivante Barbara Orr a fait don des cloches en hommage à sa mère, son père et cinq frères et sœurs ayant tous péri lors de l’explosion.

“The memorial can be seen to rise as an extension of the site with one of its axes aligned with the actual explosion location, growing from the earth as if it were part of the very hill. Embracing and standing for all to see, telling as it will its own story. It will be a stunning tribute to the vision of Haligonians, who will have on its completion, risen to address a moment in their great historic past.”
Keith Graham, Architect
1984

« Le monument commémoratif s’élève en guise de prolongement du site avec l’un de ses axes alignés avec l’emplacement réel de l’explosion, en sortant de terre comme s’il faisait partie de cette même colline. Imposant et bien en vue, il raconte en quelque sorte sa propre histoire. Une fois terminé, il sera un hommage éblouissant à la vision des Haligoniens qui se seront mobilisés pour prendre en considération un moment de leur brillant passé historique. »
Keith Graham, architecte 
1984