No Time to Waste • Pas de temps à perdre

MARKER 8 • PANNEAU COMMÉMORATIF 8

Overview

“I have lain among the dying in Flanders, I have gone over the top, crossed No-Man’s Land, treading underfoot my own comrades still trembling with their death wounds and I have witnessed the agony of the aftermath of a bootless counterattack, but I have seen nothing worse than this.”

Unknown Soldier, 1917

« J’ai rampé parmi les mourants en Flandre, je suis monté à l’assaut, j’ai traversé des no man’s land en piétinant mes propres compagnons d’armes blessés à mort et grelottants, et j’ai été témoin de l’agonie engendrée par une contre-attaque infructueuse, mais je n’ai jamais vu pire spectacle que celui-ci. »

Soldat inconnu, 1917

In a city laid to waste, the military in Halifax responded with unflinching resolve. Thousands of soldiers and sailors sprung into action to search for survivors, assist the injured, and recover the dead. In the midst of war, the city was teeming with well-disciplined troops en route to Europe and its garrison was fully staffed to defend the harbour. These men in uniform mobilized immediately to assist with relief of all kinds, gaining complete emergency powers after only three hours on the ground.

Dans la ville dévastée, les militaires à Halifax sont intervenus avec une détermination inébranlable. Des milliers de soldats et marins se sont mobilisés pour rechercher des survivants, venir en aide aux blessés et repêcher les corps. En plein conflit mondial, la ville grouillait de militaires bien disciplinés sur le point de partir pour l’Europe et la garnison de la ville avait entièrement été dotée en effectifs afin de défendre le port. Ces hommes en uniforme se sont immédiatement mobilisés afin de contribuer aux différents efforts de secours et ont acquis des pouvoirs extraordinaires en cas d’urgence après seulement trois heures sur le terrain.

207 1 184 25 72
Military Hospital truck outside Medical Relief Committee building—Maritime Museum of the Atlantic, MP207.1.184.25

Many military facilities, including naval ships, turned into auxiliary hospitals overnight and every kind of usable transportation was commandeered to transport the injured and the dead.

Du jour au lendemain, de nombreuses installations militaires, y compris des bâtiments navals, ont été transformées en hôpitaux auxiliaires et tout le transport utilisable a été réquisitionné afin de transporter blessés et morts.

2 Soldiers Engaged In Rescue Work Ô Çö Lac Dnd Collection 1964 114 Pa 022744 M 435
Soldiers engaged in rescue work after Halifax Explosion—Library and Archives Canada, DND Collection, 1964-114_PA-022744_M-435

Soldiers formed search parties and worked around the clock to rescue survivors from the rubble. Stretchers were often fashioned from pieces of wreckage to move the injured.

Des soldats ont formé des équipes de recherche et travaillé jour et nuit à secourir les survivants dans les décombres. Des débris ont souvent servi de brancards de fortune pour acheminer les blessés.

200200024 72
Waiting for rations at the Armoury—Nova Scotia Archives, Nathanial Morse_1989-298 N-7082

In a matter of hours, troops training for overseas duty transformed the Halifax Armoury into a shelter to house the homeless and dispense food rations.

En quelques heures, des militaires en formation en vue de leur déploiement outre-mer ont transformé le Manège militaire d’Halifax en un refuge afin d’y loger des sans-abris et pour la distribution de rations alimentaires.

“They were there with great big trucks going up and down the street picking up people, and bodies. As we were walking a truck stopped, a soldier jumped off... and put me in the back of the truck. I was bleeding, and he took me to Camphill Hospital.”
Evelyn Lawrence, Survivor

« Ils étaient là avec de gros camions à arpenter la rue pour transporter des blessés et ramasser des corps. Alors que nous marchions un camion s’arrêta, un soldat sauta à terre et m’installa à l’arrière du véhicule. Je saignais, et il me transporta à l’hôpital Camphill. »
Evelyn Lawrence, survivante